Le DJ Martin Solveig était au centre de l’attention du FBI. Cette histoire s’est passée après que le dernier single de Madonna, « Give Me All Your Luvin », se soit retrouvé en avance sur le net. « Cela a été un peu la panique, même si c’était une version de travail inachevée. A priori, la fuite vient d’un pirate qui a réussi à entrer à distance dans l’ordinateur de Madonna », explique le Français. Il ajoute : « J’ai quand même été réveillé par le FBI à 4 heures du matin. Ils ont scanné mes ordinateurs à distance pour voir si cela venait de chez moi. Depuis, mon ordinateur de production a été scellé dans un coffre. Je n’ai même pas pu repartir avec une copie du single. Je vais l’acheter! »

La pop star Madonna lui offrira surement son cadeau. Martin Solveig a quand même signé six titres pour le prochain album de la Madonne. Une belle façon de se faire connaitre internationalement.

Il se confie sur les relations qu’il a eu avec la reine de la pop. Il dit que Madonna est « très accessible » et qu’elle lui donnait énormément de surnoms. Elle l’a dénommé « professeur » en français, « le tyran » parce qu’il lui faisait refaire ses vois trop souvent. « Elle m’appelait aussi « Roman Polanski » parce qu’elle trouve qu’on se ressemble ». Sympa cette Madonna.